En Auvergne, naissance du « Collectif Apprenons »

Après quasiment deux ans de manque de solutions adaptées vers lesquelles orienter les personnes en situation d’illettrisme sur une partie de son territoire, le CRI Auvergne a décidé de favoriser l’émergence d’un réseau de bénévoles déterminés à suivre et soutenir les efforts de réapprentissage de la part d’adultes en difficulté vis-à-vis de la lecture et des compétences de base.

C’est ainsi qu’en tout début d’année 2020, avec la participation du bureau de l’association et des salariés, une dizaine d’adhérents du CRI ont travaillé de manière collective à la structuration d’une activité d’accompagnement qu’ils ont décidé de nommer « Collectif Apprenons ». Cet intitulé tente de traduire et souligner l’impact global de la dynamique d’apprendre sur tous les participants, accompagnateurs compris, bien au-delà des progrès et acquisitions attendus chez les seuls bénéficiaires…

À la suite de cet acte fondateur, plusieurs binômes de travail « apprenant/bénévole » ont démarré dans le département du Puy-de-Dôme, avec une suspension durant la période de crise sanitaire, mais en maintenant toutefois le contact pendant le temps de celle-ci.
Cette nouvelle activité est coordonnée et animée par des professionnels et adhérents du CRI, avec à la clé une session de travail et d’échange de pratiques une fois par mois, complété par des formations tout au long de l’année, de manière à renforcer et affiner chaque accompagnement et également gérer collectivement la montée en charge du dispositif. Au fur et à mesure de son déploiement, d’autres modalités de travail pourront progressivement être proposées, de manière à varier la nature et le contexte des moments d’apprentissage.
Pour l’heure, les premiers constats sont édifiants : nous avons été frappés de voir, chez les premiers apprenants, comment se manifestait la force du désir de progresser vers une plus grande aisance en matière de lecture et d’écriture ; comment ceux-ci exprimaient leur demande de façon claire et insistante et comment ils participaient avec appétence au travail proposé par chaque bénévole appliqué à prendre en compte leurs attentes et besoins…

Un contexte particulier
Le fonctionnement de ce « Collectif Apprenons » repose en très grande partie sur l’énergie et l’engagement de personnes particulièrement sensibles à la question des compétences de base chez autrui. Toutes sont convaincues que la capacité à lire et écrire, à utiliser les nombres, s’orienter, se percevoir, etc. sont des pièces indispensables à la construction d’une autonomie ouvrant la voie à l’exercice de la citoyenneté. Les bénévoles ont également conscience de l’importance de la formation tout au long de la vie et sont disposés à entrer eux-mêmes dans un processus formatif visant à donner une certaine consistance à leur action, mais aussi à apprendre sur le plan expérientiel. De ce point de vue, l’existence et le fonctionnement d’un tel collectif comporte de nombreux aspects sociopolitiques qui sont au cœur de bien des enjeux de notre vie actuelle.

référent CRI Auvergne : Serge Mevrel – conseil@cri-auvergne.org
référente bénévole : Françoise Kuchmann-Beauger

 

Flyer à télécharger

 

 

 

 

 

Les réunions

Prochain réunion le 08 février 2021

  • en 2020 : 28 janvier, 13 février, 12 mars, 03 septembre, 22 octobre
  • 18 décembre 2019

Le groupe a maintenu son fonctionnement pendant le confinement, en visio :

  • le 12 janvier 2021
  • le 19 janvier 2021 : session de présentation du forum de discussion mis à disposition du Collectif Apprenons
  • les 20 avril, 22 mai, 11 juin, 26 novembre, 14 décembre 2020
  • 13 mai 2020 : « ciné-club » – un film qui apporte des éléments très intéressants par rapport à notre engagement, présent ou futur, dans la lutte contre l’illettrisme

 

Le 15 septembre 2020, dans le cadre des Journées Nationales d’Action contre l’Illettrisme, plus de 20 personnes sont venues (quelques personnes présentes en visio) à la présentation du collectif, animée par Françoise Kuchmann-Beauger, référente-bénévole.

Dans les locaux de l’espace N. Mandela (quartier la Gauthière)

 

  • Comme lors du premier confinement, un lien est entretenu entre accompagnateurs et apprenants, aussi bien pour maintenir la dynamique d’apprentissage dans ce moment difficile pour tous, que pour assurer une fonction de lien social d’autant plus précieuse que le risque d’accroissement des formes d’exclusion favorisées par un non-accès au monde de l’écrit se durcit en période de confinement, c’est une chose qui est ressortie très nettement cet été. Ainsi donc, certains accompagnements se poursuivent à distance, à l’aide de moyens électroniques, lorsque les conditions sont réunies du côté des apprenants (matériel disponible et connexion suffisante), mais également du côté des accompagnateurs qui se forment sans cesse pour adapter leur manière d’exercer leur activité. Une bonne partie de ceux-ci se sont notamment retrouvés dans la toute récente formation à la pratique de la Méthode Naturelle de Lecture et d’Écriture. Les réunions mensuelles du Collectif se poursuivent également, pour partie consacrées à l’organisation fonctionnelle et pour partie dédiées à la supervision/échange de pratiques entre les participants, voire au traitement de questions pédagogiques. S’agissant du fonctionnement du Collectif, il est à noter que des demandes d’accompagnement et d’aide à l’apprentissage nous sont adressées de plus en plus nombreuses et que le dispositif a besoin d’intégrer progressivement de nouveaux bénévoles pour y faire face.

 

  • le CRI Auvergne a été retenu dans le cadre de l’appel à projet régional « Stratégie de pauvreté », afin de faire émerger une « mobilisation citoyenne dans une perspective d’un réapprendre émancipateur ». Nous donnerons plus de détails en début d’année 2021…