mise à jour en cours

 

 

  • Délégation interministérielle Langue française pour la cohésion sociale
    Suite aux préconisations de Thierry Lepaon, Délégué interministériel à la langue française pour la cohésion sociale, portées par le rapport Taché, le Copanef a présenté, le 23 octobre 2018, le nouveau référentiel #CléA enrichi de compétences clés visant à lutter contre l’illettrisme afin d’adapter la certification aux besoins des publics et des entreprises. Ces propositions consistent principalement en la possibilité d’obtenir une certification partielle avec une acquisition échelonnée des sept domaines de #CléA pour permettre aux publics en difficulté de mieux s’adapter au marché du travail. (©Copanef)

Perception de l’illettrisme dans le monde du travail : les résultats de l’étude

 

  • Interview

Le mode expert : Quel est le rôle de l’entreprise dans la lutte contre l’illettrisme ? (2017)
L’ANLCI invitée de l’émission « A but non lucratif » sur BFM business pour évoquer la lutte contre l’illettrisme dans les entreprises en partenarait avec la fondation Aéroports de Paris
Hervé Fernandez, directeur de l’Agence nationale de la lutte contre l’illettrisme était invité de BFM Business. A but non lucratif, du samedi 04 mars 2017, présenté par Didier Meillerand.

 

 

  • Réforme de la formation professionnelle :

Carte mentale : des ressources sur la réforme de la formation professionnelle proposées par le GREF Bretagne (GIP Relation Emploi-Formation) – Mai 2015

Dossier spécial ANLCI Infos consacré à la mise en œuvre de la réforme de la formation professionnelle
Le vote de la loi du 5 mars 2014 constitue une avancée importante pour le développement de la formation de base. De nouveaux droits opposables ont été mis en place et sont susceptibles de bénéficier aux personnes les plus fragiles notamment celles qui ne maîtrisent pas les compétences de base : conseil en évolution professionnelle, compte personnel de formation ouvrant la possibilité de bénéficier d’une formation certifiante pour l’acquisition du socle de connaissances et de compétences professionnelles, nouvelles modalités de financement du plan de formation, clarification du rôle des régions…
La loi et les décrets qui ont suivi amènent donc des changements importants que l’ANLCI a décidé de décrypter et de présenter dans le dossier central du numéro d’ANLCI Infos juin 2015 (…) pour que chacun puisse saisir le sens donné à ces changements et prendre toute sa place dans la réussite de leur mise en œuvre.

Dans sa rubrique « Dessine-moi l’éco », le journal Le Monde propose une vidéo consacrée à la réforme de la formation professionnelle. Sources : journal Le Monde / Carif Oref Auvergne – 2014

 

  • Année 2014 : document du CEREQ à lire
    Politique d’entreprise et sécurisation des parcours : un lien à explorer
    La sécurisation des parcours des salariés est souvent mise en relation avec la politique de formation de l’entreprise. En réalité, un ensemble plus vaste de facteurs englobant la gestion des ressources humaines et l’organisation du travail semble devoir être pris en compte. Certaines configurations d’entreprise vont de pair avec un maintien dans l’entreprise plus durable et en cas de départ de l’entreprise, un maintien en emploi ou un retour à l’emploi mieux assuré

 

  • Année 2013 : Les chiffres 2012 concernant la formation des salariés financée par les OPCA, en Auvergne
    Le CRI a demandé à une dizaine d’OPCA, représentés en région Auvergne, de préciser le volume de formation financé dans le cadre de la maîtrise des savoirs de base

 

 

  • Année 2010 : le forum des pratiques de l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme
    FORUM des bonnes pratiques – Le kit de l’Auvergne à télécharger
    Présentation du kit : Ce kit est centré  sur la phase amont du processus de formation de base pour les salariés : « de l’analyse de la demande à la construction de la réponse formation ».Il présente deux niveaux d’analyse illustrant les pratiques en Auvergne :- Se préparer à intervenir en entreprise dans le cadre de la formation aux savoirs de base.
    Avoir la volonté et les moyens de s’engager dans la démarche
    Former et outiller les conseillers des OPCA et les organismes de formation
    Permettre à l’entreprise à formuler efficacement son besoin de formation.
    Financer
    Rassurer
    – Permettre à l’entreprise de formuler efficacement son besoin de formation
    Apporter un premier niveau de réponse
    Aider l’entreprise à définir son besoin avec un  questionnaire (outil de diagnostic simple)
    Établir un cahier des chargesPublication du rapport Conseil d’orientation pour l’emploi :
    « illettrisme et emploi » (30 novembre 2010)