Mettons-nous d’accord sur les mots

Pour les personnes qui ont été scolarisées en France et qui n’ont pas acquis une maîtrise suffisante de la lecture, de l’écriture, du calcul, des compétences de base pour être autonomes dans les situations simples de la vie courante, on parle d’illettrisme.
Il s’agit pour elles de réapprendre, de renouer avec la culture de l’écrit et avec les formations de base dans le cadre de la politique de lutte contre l’illettrisme.

Pour les personnes qui n’ont jamais été scolarisées, on parle d’analphabétisme. Elles ne sont jamais entrées dans le code écrit. Il s’agit pour elles d’entrer dans un premier apprentissage.

Et enfin, pour les nouveaux arrivants dans un pays dont ils ne parlent pas la langue, il s’agit de son apprentissage. En France, on parle du « Français Langue Étrangère ».

Être en situation d’illettrisme,
c’est ne pas disposer, après avoir été pourtant scolarisé, des compétences de base suffisantes pour faire face de manière autonome, à des situations courantes de la vie quotidienne :
– faire une liste de courses,
– lire une notice de médicament ou une consigne de sécurité,
– rédiger un chèque,
– utiliser un appareil,
– comprendre le carnet scolaire de son enfant, et à plus forte raison entrer avec plaisir dans la lecture d’un livre…

Degrés d’illettrisme, ANLCI, Compétences Clés, CLEA, illectronisme… De quoi parle-t-on ?

Interviews

  • 18 avril 2018 : Thierry Lepaon, délégué interministériel à la langue française pour la cohésion sociale :  » Il y a six millions d’illettrés en France  »
    Invité de : l’éco, l’ancien leader de la CGT est venu parler de son combat contre l’illettrisme et de son livre Osons vaincre l’illettrisme. France Info
  • 06 avril 2018 : Lutte contre l’illettrisme : lever le tabou, réapprendre l’autonomie
    Hervé Fernandez, directeur de l’Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme, était l’invité du journal international de TV5 Monde et a réaffirmé l’importance d’une mobilisation permanente de tous les acteurs (institutions, branches professionnelles, entreprises, etc.) pour parvenir à faire reculer l’illettrisme en France.
  • 02 mai 2017 : Qu’est-ce que l’ILLETTRISME ? Avec Annie Magnan (chercheuse), Cécile Ladjali (écrivaine) et Hervé Fernandez (directeur de l’ANLCI), nous parlons de l’illettrisme : qu’est-ce que c’est ? Comment agir contre ?

 

Témoignages

 

Documentation

 

Articles de presse